C’est quoi le quadrilatère ?

C’est ni plus ni moins pour les Roumains un paradis perdu. Le quadrilatère représente la partie sud de la Dobrogea (en jaune sur la carte), bordée du Danube au N-O, des rivières Beli Lom et Kamchiya et la Mer Noire à l’Est. Ce nom vient des quatre citadelles turques qui bordaient cette région et constituaient le système défensif du N-E de la Bulgarie actuelle : Silistra, Ruse, Shumen et Varna.

quadri01

Même si elle ne devint roumaine qu’en 1913, la Roumanie s’y est impliquée depuis le XIXème siècle dans l’éducation et la culture. De nombreux instituteurs vinrent ouvrir des écoles et stabiliser la langue roumaine qui était déjà la langue vernaculaire.

La Roumanie reçue cette grande partie de territoire situé au nord d’une ligne Turtucaia-Balchic en 1913 et la conserva jusqu’au traité de Craiova signé le 7 septembre 1940 qui a rendu ce territoire à la Bulgarie.

quadri02

départ des immigrants en 1940

Si au moment de cette annexion en 1913, les Roumains étaient peu nombreux, en 1940, les Bulgares ne représentaient que 37% de la population. Après 1940, des échanges de population ont eu lieue entre les deux pays et 110000 roumains sont revenus en Roumanie.

Les principales villes de cette région sont Silistra et Turtucaia (Tutrakan) dans l’ancien judet de Durostor et Balchic, Bazagric (Dobrici) et Caliacra (en bulgare Kavarna) dans l’ancien judet de Caliacra.

quadri03quadri04

Silistra d'hier et d'aujourd'hui

Reste pour les Roumains une grande mélancolie quand ils parlent du „quadrilatère”.

-oOo-