Histria

histria_10La citadelle grecque d’Histria est la plus vieille ville attestée sur l’actuel territoire de la Roumanie. Elle a été créée par des colons grecs venus de la ville de Milet aux environs de 657 avant JC (selon l’historien Eusebius) ou 630 av. JC (selon Skymnos) et a été occupée jusqu’au VII siècle après JC.

 

 

C’est en 1914 sous la conduite de l’archéologue Vasile Pârvan  qu’on commencé les fouilles archéologiques d’Histria et qui ont continuées jusqu’à nos jours. C’est entre 1914-1916 et 1921-1926   qu’ont été mis à jour le grand mur d’enceinte ainsi qu’un grand nombre d’édifices publiques et des maisons d’habitation datant des IV-VII siècles après JC. Citons par exemple le quartier ouest, le forum avec son portique, les thermes, tous lieux où ont été retrouvé des inscriptions et des sculptures qui donnent une bonne image de ce qu’était le développement de cette cité.

histria_10histria_14

hartahistria

  C’est sur les bords du lac Sinoe, dans la partie nord de l’actuelle péninsule Istria que les navigateurs et marchands grecs, entrant par une passe entre la Mer Noire et le lac, découvrirent ce golfe protégé et décidèrent d’y construire un comptoir commercial et une ville fortifiée. Commença le commerce florissant d’huile d’olive, de vins, de miel, de cire d’abeille, de peaux, de poisson fumé et salé qu’ils apportaient ou que fournissaient les peuplades locales.

histria_09histria_11

Ils dénommèrent cette ville Istria (en langue grecque) du nom du fleuve Istros (Danube). On y amena l’eau par des conduites de plus de 20 km. On y pava les rues et on y trouvait des édifices culturels, des gymnases. Peu à peu, les Grecs furent remplacés par les Romains et dans la citadelle, on trouve aussi des traces de basiliques, d’églises. Les thermes à l’entrée du site sont considérés comme étant de l’époque romaine.

 histria_08histria_09

 

Assez récemment, les archéologues qui cherchaient depuis toujours l’emplacement du port l’auraient trouvé plus au sud de la cité et non pas au bord du lac actuel, ce qui tend à prouver que le lac entourait à cette époque la citadelle actuelle.

 histria_22histria_21

histria_20histria_19

Reste que l’on continue à se demander pourquoi une ville qui, dit-on, comptait plusieurs milliers d’habitants et qui fut très prospère, a disparu. Certains historiens prétendent qu’elle fut détruite par des invasions, il est aujourd’hui plus probable que l’ensablement de la lagune en a été la cause. J’ai moi même observé un pêcheur qui se trouvait avec seulement de l’eau à la taille à plusieurs centaines de mètres du bord. De plus, la passe qui existait autrefois avec la mer s’est colmatée depuis longtemps…

 histria_11histria_12histria_13

histria_15histria_17histria_18

A l’entrée du site se trouve le musée qui a été créé en 1982 par le Musée d’Histoire et d’Archéologie de Constanta. Dans un bâtiment très lumineux et qui met bien en valeur les collections, vous pourrez voir un grand nombre d’objets. Sont exposés des pièces archéologiques grecques, romaines et byzantines provenant des fouilles réalisées ici au fil du temps. En vrac, des amphores, des inscriptions (certaines turques), des vases de céramique, de verre, des bijoux, des parures, des bas-reliefs grecs, etc. Peu après l’entrée sur le site, visitez aussi les thermes romains bien conservés.

histria_01histria_06

histria_02histria_05histria_07

histria_03histria_04

Une viste à Histria ne peut décevoir : 13 siècles d’histoire antique vous attendent ici !

-oOo-